Fantasy, Livres

Wyld t.1 : La mort ou la gloire – Nicholas Eames

wyld-t1-la-mort-ou-la-gloire

Résumé de l’éditeur

La dernière tournée

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld – de véritables stars adulées de leurs fans. Pourtant leurs jours de gloire sont loin. Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d’ailleurs.

Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay et le supplie de l’aider à sauver sa fille, prisonnière d’une cité assiégée par une horde de monstres sanguinaires. Même si cela revient à se lancer dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d’accepter.

Le temps est venu de reformer le groupe… et de repartir en tournée.

Mon avis

Cela fait longtemps que j’écoute des albums de métal qui racontent des histoires de fantasy, l’inverse ne m’était jamais arrivé jusqu’à Wyld. Soyons bien d’accord, les personnages principaux ne sont pas des musiciens, leurs bardes ont même la fâcheuse tendance de mourir de façons plus ou moins singulières. Mais Wyld est un album de power metal (ou de rock, mais le metal me parle plus) qui se déroule sur plus de 500 pages. Vous trouverez à la fin une liste de chansons que le livre m’a rappelées.

Entrons dans le vif du sujet, que pensez de Wyld ? Pour commencer, c’est un livre de fantasy pure. Des guerriers, une quête impossible et épique par moment, des créatures diverses, des situations improbables. Mais au lieu de héros jeunes et fringants, nous suivons une roquebande vieillissante où les cheveux gris ainsi que la calvitie ont remplacé la chevelure héroïque et les abdominaux ont laissé place à une bedaine qui fait craquer les boutons. Les muscles protestent, les os craquent, les douleurs dues à l’âge sont plus nombreuses que les douleurs de bataille. C’est intéressant de suivre des personnages âgés avec ce que cela implique, leurs motivations ne sont plus les mêmes et ils sont conscients du poids des années. J’ai eu une affection particulière pour Moog, le sorcier déjanté et touchant de la bande. Il a le mérite d’avoir provoqué quelques fou-rires pendant ma lecture. J’ai moins apprécié le personnage de Matrick, notamment parce que son introduction fait partie du gros point noir du livre : les personnages féminins.

Durant une bonne partie du livre, les femmes sont surtout décrites comme des empêcheuses d’avancer. Elles sont désagréables même si certaines de leurs objections sont légitimes. On atteint le sommet de la femme insupportable avec Lilith, la femme de Matrick. Un cliché sur pieds dont on aurait pu se passer. Heureusement, Jain et Rose relèvent le niveau. J’ai hésité à inclure Sabbatha, mais son traitement a été très inégal, elle a des évolutions intéressantes avant de retomber dans l’attendu pour son type de personnage. On verra si ce point s’améliore sur le tome 2 vu que l’on suit une roquebande majoritairement féminine.

Le déroulé de l’histoire alterne entre des moments épiques et une légèreté bienvenue. J’ai craint pour les protagonistes, j’ai ri de leurs bourdes et des situations absurdes. Je me suis même demandée à certains moments si l’auteur n’avait pas fait des lancers de dés type Donjons & Dragons tellement les situations m’ont rappelé celles du jeu de rôle. Ces moments étaient totalement improbables que c’en était génial, je me souviens du fou-rire que j’ai eu quand Moog a hurlé : « Mais c’est minable! » en plein combat glorieux, qui l’est devenu nettement moins pour le coup.

Dans l’essentiel, j’ai passé de très bons moments durant cette lecture, malgré le souci cité plus haut, cela ne m’a pas gâché mon plaisir. Le livre est une très bonne fusion entre deux univers que j’apprécie beaucoup. On sent également que l’auteur apprécie les jeux vidéo, notamment avec le moment où Clay se débarrasse de son casque parce que ça le rend entre autre ridicule, souci important que les joueurs ont rencontré à moult reprises. Je vais de ce pas enchaîner le volume deux afin de suivre une autre tournée !

Liste de chansons :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *