Fantasy, Livres

Vow of thieves – Mary E. Pearson

Couverture Vow of thieves

Résumé de Vow of thieves

La première fois que Kazi s’est rendue au Guet de Tor, c’était sur ordre de la reine de Venda. Mais sa mission l’a poussée dans les bras de Jase, héritier des Ballenger, un clan dissident, et ses sentiments pour lui ont failli lui coûter très cher.
Désormais, c’est avec la bénédiction de la reine que Kazi et Jase retournent au Guet de Tor. Et le fief des Ballenger sera un royaume à part entière.
Mais à leur arrivée, la forteresse a visiblement été attaquée… Jase est blessé par un groupe d’hommes armés et Kazi est enlevée.
Qui sont ces hommes et que veulent-ils ? Et surtout : Jase a-t-il survécu ?
Kazi est à nouveau prête au combat. Rien ni personne ne lui arrachera son amour.

Mon avis

Ma chronique sur le tome 1

Avec le tome 1, je savais à quoi m’attendre niveau romance young adult dans un univers fantasy. Je savais à quoi m’attendre durant ce volume, ce qui a rendu le démarrage très long.

Une alternance un peu lassante

Comme dans le 1er tome, nous retrouvons donc une alternance des points de vue entre Kazi et Jase. Contrairement au volume précédent, j’ai trouvé que ça tuait l’intérêt de l’histoire, car il n’y avait aucun suspens. En tant que lecteur, on sait que les deux ont survécu, on perd donc touts ces questionnements qui auraient pu donner plus de vigueur au livre.

Heureusement, les retrouvailles entre les protagonistes ont repiqué mon intérêt pour l’histoire. Les coups bas et autres complots politiques sont toujours le point fort de cette série. Kazi montre qu’elle sait jouer au jeu de la cour et se montre très douée dans la manipulation, même si elle est principalement motivée par son grand amouuuuur. C’était presque fatiguant de les voir chouiner à longueur de livre, Jase par-ci, Kazi par-là. C’est bon, on a compris !

Jase reste un personnage inintéressant, cochant toutes les cases du mec héroïque avec ses secrets tortueux etc. Bref, ceux qu’on croise tout le temps. Il est à peu près aussi inintéressant que l’antagoniste que l’on peut résumer à « homme médiocre veut plus de pouvoir ».

Kazi sauve la mise

Alors oui, Kazi est très très motivée par se retrouver dans les bras de son grand amour, mais elle reste quand même le genre de protagoniste que j’aime.

C’est lorsqu’elle est en mode guerrière d’élite de sa reine qu’elle se montre le plus intéressante. Elle parvient à coupler ce qu’elle a vécu dans son passé de voleuse avec ce qu’elle a appris en formation martiale, cela donne quelques passages très jouissifs. J’aurais vraiment préféré que Vow of thieves se concentre uniquement sur elle, j’aurais voulu voir plus d’interactions avec son groupe de guerriers. Bref, en gros éliminer une bonne partie du livre.

Conclusion sur Vow of Thieves

Oui, oui, je savais à quoi m’attendre, mais cela ne m’a pas empêché d’être un peu déçue que la romance plombe une grande partie du livre. C’est vraiment dommage, parce que la dernière partie du roman m’a complètement happée et j’ai eu de la peine à lâcher.

Si les romances young adult dans un univers fantasy, vous pouvez y aller. Comme je l’ai écrit, certaines parties sont très bien maîtrisées. Mais clairement, trop de romance tue la romance pour moi.

Retrouvez Vow of thieves chez son éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *