Livres, Polar

Une rue si tranquille – Nathalie Michau

Couverture une rue si tranquille

Résumé d’une rue si tranquille

Emma Latour, archéologue, vit dans une petite rue très calme de Suresnes jusqu’au jour où son voisin, le célèbre astronome Bernard Morin, disparaît. Cette Rue si Tranquille cache de lourds secrets et Bernard Morin a une vie bien moins lisse qu’il ne le laissait paraître. Accompagnée d’Eric Massarina, Emma mène son enquête entre trahisons, meurtres et espionnage. Bravant les dangers, Emma réussira-t-elle à retrouver Bernard Morin ?

Mon avis

[service-presse]

Je tiens tout d’abord à remercier Nathalie Michau de m’avoir proposé ce roman en service-presse. Me voilà donc plongée dans une rue si tranquille quelque part en France, où les habitants sont d’une apparence totalement normale et pourtant…

Le roman se lit bien, l’enquête se déroule sans trop d’illogisme; mais je dois admettre que la sauce n’a pas pris en ce qui me concerne. La faute au fait qu’il semble qu’Emma ait déjà mené plusieurs enquêtes auparavant et que je me suis retrouvée un peu perdue dans son contexte; mais cela ne reste pas le souci principal.

En effet, j’ai un problème avec les livres policiers où ce sont des personnes lambdas et pas directement concernées par l’enquête qui la mènent. A vrai dire, je n’ai compris pourquoi Emma se permet d’enquêter sur la disparition de son voisin. Ce n’est pas la première fois que cela me gêne, mais c’est avec ce livre que j’ai réussi à en comprendre la raison. Ça m’ennuie sans doute parce que je ne comprends pas l’intérêt de se substituer à des enquêteurs. Alors certes, on pourra me dire que la police ne fait pas son travail, n’est pas rapide; mais cela ne justifie en rien que des gens non formés fassent ce travail. C’est dommage, parce qu’une rue si tranquille se lit très bien.

Conclusion sur une rue si tranquille

Vous l’aurez compris, ce genre de livre policier n’est pas ma tasse de thé et je suis passée à côté de l’histoire. Dommage parce que je trouvais intéressant que la protagoniste soit une femme d’âge mûr avec une formation universitaire. Enfin, on ne peut pas crocher à tous les livres. Je pense que j’aurais peut-être plus apprécié si j’avais lu le premier roman où apparaît Emma.

Retrouvez le roman sur le site de Nathalie Michau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *