Livres, Science-fiction

Saison d’os – Samantha Shannon

Couverture Bone season : Saison d'os, tome 1

Résumé de Saison d’os

2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison.

Poursuivie puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins.

Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

Mon avis

J’avais découvert Samantha Shannon avec le Prieuré de l’Oranger et j’étais complètement tombée amoureuse de son style. De plus, ce livre m’avait permis de sortir d’un an et demi de traversée du désert littéraire. Je me suis donc jeté sur Saison d’Os dès que je l’ai vu dans ma librairie. Avec ce roman, je confirme que j’adore ce que l’autrice écrit, c’est un vrai coup de cœur !

Un monde dystopique et surnaturel

Nous voilà donc en 2059, 200 ans après l’apparition des clairvoyants. Je préfère le dire tout de suite, je n’ai absolument aucune envie de vivre dans le monde de Scion, dictature dystopique où les anormaux sont tués ou réduits en esclavage. L’histoire met un peu de temps à se mettre en place, vu la complexité de l’univers, c’est loin d’être un reproche.

Entre le fonctionnement des clairvoyants, la pègre, les réphaïms, les émimes, etc, il y a de quoi faire. Les graines sont semées pour nous intriguer  et ça marche ! Alors oui, on sait que c’est du young adult, qu’il y aura de la romance (et ça ne loupe pas), mais ce n’est de loin pas un gros défaut tant l’histoire est bien construire et prenante.

J’ai été totalement plongée dans le roman grâce au point de vue de Paige. L’autrice parvient à nous faire ressentir sa peur, sa révolte, ses questionnements tout en nous rappelant que la protagoniste a moins de 20 ans lorsqu’elle utilise un langage qu’on a plutôt tendance à entendre que lire. Bizarrement, voir écrit « il était à fond » ou autre rend le personnage crédible.

Des personnages moralement gris

Hormis ceux identifiés comme méchants, les protagonistes de Saison d’os sont loin d’être tout blancs. Ne serait-ce que Paige qui est dans un gang de clairvoyants et ne fait pas dans la dentelle. Elle est vraiment débrouillarde, même si elle a tendance à foncer tête baissée. On voit qu’elle a une expérience de plusieurs années dans la pègre et qu’elle ne lâche rien. Malgré sa carapace, elle dévoile ses fêlures et ses traumatismes, ce qui la rend encore plus attachante.

Évidemment, on ne peut pas parler de Paige sans parler d’Arcturus. J’avais peur qu’on retrouve encore une fois un homme toxique, abusif, etc. Disons-le tout de suite, il n’est pas parfait, il va trop loin en espionnant Paige à travers ses rêves certes. Cependant, j’ai trouvé qu’il respectait les limites qu’elle établissait sans poser de question et bon sang, qu’est-ce que c’est rare. Bon, avec un nom d’étoile, j’étais de toute façon bien partie pour l’apprécier.

Je reste très intriguée par le personnage de David, veste rouge semblant jouer sur plusieurs tableaux, et celui de Jaxon, seigneur-mime de la pègre. Sans compter Nick… Bref, disons que beaucoup de protagonistes m’intéressent, ce qui me donne encore plus envie de continuer cette saga.

Saison d’os : au final

Mais pourquoi j’ai attendu plusieurs mois pour lire ce livre? Vous l’aurez compris, j’ai simplement adoré. Pourtant, je peux vite sauter au plafond quand je lis du young adult. Mais Samantha Shannon fait preuve d’une grande maîtrise pour les 19 ans qu’elle avait lorsqu’elle a écrit Saison d’os. Autant dire que cela promet pour les futurs volumes !

 

Retrouvez Saison d’os

3 réflexions au sujet de “Saison d’os – Samantha Shannon”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *