Non classé

Update

Bonjour chers lecteurs de ce blog !

Je n’ai pas été très active ces derniers temps pour cause de déménagement. Je suis enfin dans mon nouvel appartement et une des prochaines étapes est mon inscription à la bibliothèque du coin.

Je vais donc reprendre mes articles et mes blabla entre deux piles de cartons à ranger !

 

Fantasy, Livres, Non classé

Mémoires, par Lady Trent, tome 1 : Une histoire naturelle des dragons – Marie Brennan

couv4728896

Résumé

« Soyez avertis, cher lecteur : les volumes de cette série contiendront des montagnes gelées, des marais fétides, des étrangers hostiles, des compatriotes hostiles et à l’occasion des membres de ma famille hostiles, de mauvaises décisions, des mésaventures géographiques, des maladies dépourvues d’attrait romantique et une abondance de boue. Vous poursuivrez votre lecture à vos risques et périls. »

Les mémoires de lady Trent, mises en scène par Marie Brennan, racontent la vie et les recherches d’Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue et désormais vieille dame, dont l’esprit et le style empreints d’humour s’avèrent sans pitié pour les imbéciles.
Dans ce premier volume, Isabelle, petite fille puis jeune femme, brave les conventions de sa classe et de son temps pour satisfaire sa curiosité scientifique et accompagner son mari lors d’une expédition à la recherche des dragons de Vystranie…

Un livre de facture raffinée, qui s’adresse aux amateurs d’époque victorienne, de fantasy, et n’est pas sans rappeler le travail baigné de naturalisme et d’imaginaire de Pierre Dubois dans La grande encyclopédie des fées.

Mon avis

En voilà un livre que je voulais lire depuis sa sortie et il m’aura fallu quatre ans pour franchir le pas, grâce à un certain suricate qui se reconnaîtra ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le suricate a eu raison de me pousser à la lecture !

J’ai dévoré le livre, adhérant tout de suite au personnage d’Isabelle, à ses petites remarques bien placées dans tout livre. J’ai adoré notamment sa manière de se servir de son âge avancé pour outrepasser les codes imposés par son époque dans la rédaction de mémoires, on sentait la taquinerie derrière ce genre de commentaire.

Le premier tome se déroule de son enfance à sa vingtaine, on y découvre donc la naissance de passion pour les dragons, le refus de sa famille de la laisser s’y adonner pour des raisons plutôt valables; bien qu’attachée à Isabelle, je trouvais triste qu’elle ne puisse poursuivre sa passion notamment à cause des codes sociaux. Ce n’est pas digne d’une femme de s’intéresser aux dragons, au mieux, elle peut s’intéresser aux poneys…euh aux chevaux. Mais Isabelle est têtue et grâce à quelques soutiens inattendus, nous la suivons en expédition draconique.

Ici, pas de dragons parlant délivrant des phrases sages ou gardant des trésors que des héros doivent affronter, juste des animaux que l’on pourrait trouver dans notre monde. Ils ont bien sûr leur souffle de flamme, de gel ou de poison, mais on ne se trouve pas face à ces créatures légendaires que l’on rencontre dans d’autres livres de fantasy. Lady Trent nous entraîne dans une aventure zoologique avec son lot de rebondissement digne des romans inspirés de l’époque victorienne, le monde du livre se situant d’ailleurs dans une copie de cette période mais avec sa propre géographie. Je me suis retrouvée plongée dans ce monde crédible et cohérent.

Vu que nous suivons les mémoires d’Isabelle, elle est en évidemment le personnage central; il était donc important d’adhérer à son caractère. Comme je l’ai dit plus haut, ce fut chose faite rapidement. Les autres protagonistes qui gravitent autour d’elle ont aussi eu mon adhésion, même si certains se sont révélés agaçants. Heureusement, c’est agacement est logique du point de vue de Lady Trent, ce n’était pas le genre de moment qui me donnait envie de refermer le livre et les explications quant à leur comportement expliquaient parfaitement pourquoi ils réagissaient ainsi. Nul doute que certains d’entre eux vont apparaître dans les prochains livres et je suis curieuse de voir l’évolution de leurs relations avec Lady Trent au fil des années.

Bien que l’autrice nous emmène à la découverte des dragons, elle nous plonge également dans des aventures, de l’exploration, de l’enquête et des retournements de situations surprenants. J’ai également dû sortir un mouchoir à la fin du livre, émue par le sort d’un personnage.

Le premier tome des mémoires de Lady Trent a été très enthousiasmant et je me demande encore pourquoi j’ai mis aussi longtemps avant de me décider à le lire.

 

Non classé

Bienvenue !

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog Aucoindelatre!

Je ne vais pas vous écrire un roman sur ce que vous trouverez sur ce blog. Je partage ici mes avis lectures et jeux vidéo (et peut-être quelques réflexions sur les différents types de littérature ou je ne sais quoi d’autre).

Parfois, je m’étalerai sur des réflexions qui me passent pas la tête,

J’espère que vous passerez un bon moment ici et euh… voilà!

Bonne visite

RPG