Livres, Polar

Ils n’auraient pas dû – Katell Curcio

Couverture Ils n'auraient pas dû

Réalisé dans le cadre d’un service-presse

Résumé

Le même jour, cinq amis disparaissent…

Tous ont laissé une lettre à leur famille respective dans laquelle ils évoquent une absence d’un an. Quel évènement a pu provoquer ce départ si soudain ?

Sans aucune nouvelle, leurs proches s’inquiètent. Mais dix-huit mois plus tard, l’un d’eux réapparaît, victime d’amnésie dissociative. Le détective chargé de l’affaire va se confronter à une personnalité énigmatique.

Quelle est la part de vérité ? Que sont devenus les autres ?

Ce quatrième roman de Katell Curcio vous plonge dans une histoire où les instincts les plus noirs se dissimulent derrière les apparences les plus anodines. Lire la suite « Ils n’auraient pas dû – Katell Curcio »

Livres, Polar

Eden t.1 : L’appel de la corneille – Ian Valderen

Couverture de l'appel de la corneille

Résumé

Le Paradis est tout proche, mais l’Enfer est à ses portes.

Imaginez que dans l’ombre, une guerre éternelle dont les enjeux dépassent l’entendement ravage notre monde. Imaginez que derrière chaque événement majeur narré dans les journaux télévisés s’anime la main invisible des dieux oubliés et de leurs fervents serviteurs. Imaginez que bon nombre de meurtres horribles soient le fait de créatures depuis longtemps reléguées au rang de mythe, parce qu’à la seule idée que de tels monstres puissent exister, vous ne dormiriez plus en paix et ne sortiriez plus de chez vous une fois la nuit tombée. Lire la suite « Eden t.1 : L’appel de la corneille – Ian Valderen »

Livres, Polar

L’aigle de sang – Marc Voltenauer

Résumé de l’éditeur

Un secret de famille, une épitaphe mystérieuse, une inquiétante confrérie viking… L’inspecteur Auer était parti sur l’île de Gotland à la recherche de ses origines, il se retrouve prisonnier d’une enquête vertigineuse, entre Suisse et Suède, sur fond de meurtre rituel et de disparitions. En dénouant les hypothèses, il remonte au plus lointain de son enfance. Mais qui est vraiment Andreas Auer ? Lire la suite « L’aigle de sang – Marc Voltenauer »

Livres, Polar

Qui a tué Heidi ? – Marc Voltenauer

Couverture Qui a tué Heidi ?

Résumé de l’éditeur

«Andreas fonçait au volant de sa vieille BMW. Il enchaînait les virages et jouait avec les limites qu’imposait la route sinueuse. Les haut-parleurs diffusaient encore la chanson À quoi je sers. Le refrain lancinant résonnait au fond de lui comme un écho de son état intérieur. » Qu’a-t-il bien pu arriver à l’inspecteur Auer ? Un tueur à gages abat un politicien à l’opéra de Berlin, en plein milieu d’une représentation. Sa prochaine destination : Genève. Et puis, Gryon. Gryon où Andreas Auer, qui vient d’être suspendu par le commandant de police, décide d’aider un ami paysan à la ferme pour sortir de sa déprime. Gryon, ce petit village si paisible. Paisible ? Pas si sûr…

Dans la chambre de sa mère, un homme rumine ses fantasmes les plus fous. Il est prêt à passer à l’acte. Un chassé-croisé infernal se profile, et va tout balayer sur son passage. Andreas et les siens en sortiront-ils indemnes ? Lire la suite « Qui a tué Heidi ? – Marc Voltenauer »

Livres, Polar

Quantum – Patricia Cornwell

couv70642667

Résumé de l’éditeur

À la veille d’une mission spatiale top-secret, la capitaine Calli Chase détecte une alarme dans le tunnel d’un des centres de recherche de la NASA. Spécialiste en mécanique quantique et enquêtrice en cybercriminalité, Calli sait que l’approche imminente d’une tempête avec le shutdown décidé par le gouvernement créent des conditions idéales pour un sabotage.
Le danger dépasse toutes ses craintes. Des indices troublants indiquent que Carmé, sa sœur jumelle, portée disparue depuis plusieurs jours, est liée à cet incident. Alors que le compte à rebours est lancé, Calli prend conscience qu’en cas d’échec la catastrophe sera terrible pour le programme spatial et pour la sécurité de la nation tout entière. Lire la suite « Quantum – Patricia Cornwell »

Livres, Polar

Le dragon du Muveran – Marc Voltenauer

couv289322

Résumé de l’éditeur

Le village de Gryon, dans les Alpes vaudoises, est en émoi : dans le temple gît un cadavre, nu, allongé sur la table sainte, les bras écartés à l’image du Christ crucifié, les orbites vides et ensanglantées. À l’extrémité du couteau qui lui a transpercé le cœur, un message : « Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes les ténèbres ! »

L’inspecteur Andreas Auer est rapidement convaincu que ce meurtre est le premier acte d’une mise en scène macabre et symbolique. Peu à peu, les secrets que certains villageois auraient préféré garder enfouis refont surface et viennent semer le trouble dans ce lieu d’habitude si paisible.

Ce premier épisode des enquêtes d’Andreas Auer le met aux prises avec un tueur redoutable, dans une véritable course contre la montre haletante et riche en rebondissements.

Mon avis

La bibliothèque de mon village n’étant pas fortement dotée en fantasy ou science-fiction, c’est l’occasion de continuer à sortir de ma zone de confort. Et puis…disons que j’habite à présent dans le petit village concerné par le livre. Je peux donc faire ma balade et me retrouver face aux endroits décrits dans le livre, que ce soit le temple, la laiterie, etc. Cela donne une lecture assez étrange, ancrée dans une réalité presque tangible. Les autres polars que j’avais lu se passaient dans des grandes villes ou des endroits que je connaissais pas; là c’est très différent.

Mais passons aux choses sérieuses, que vaut ce polar du terroir? (j’avoue, je trouve le terme amusant).

Vous l’aurez sans doute deviné, je ne suis pas amatrice de polar. D’habitude, ce genre d’ouvrage me rend très nerveuse et je supporte assez mal la tension. C’est souvent le synonyme d’une lecture assez désagréable pour moi. J’ai donc emprunté un samedi Le dragon du Muveran, je l’ai fini le lundi. Impossible de le lâcher, j’étais impatiente de connaître le développement de l’histoire, de découvrir les nouveaux endroits du village et de sa région. Et puis cet étrange face-à-face indirect entre l’inspecteur Auer et le non-meurtrier était absolument captivant. Je me suis rendue compte que c’était un bon polar quand il y a eu la révélation sur l’identité du tueur et que je me suis « Ah mince, j’aurais dû le deviner avec les indices. » Que voulez-vous, on est toujours plus malin après.

J’ai trouvé que le livre saisissait bien les problématiques des petits villages suisses. J’y ai retrouvé les ambiances que j’avais connues, le genre de conversations que j’avais entendues.

Le personnage d’Andreas est à la fois attachant et agaçant. J’aime beaucoup sa vie avec Mikäel, leur chalet, leur saint-bernard Minus, leur relation domestique et touchante. J’apprécie sa manière de réfléchir, d’échafauder des hypothèses. Mais alors des fois, qu’est-ce qu’il a pu m’agacer avec son égo et son fichu caractère, l’impression qu’il donne de prendre les gens de haut. Cependant, je trouvais intéressante son conflit avec le procureur, les deux sont pareils, pourtant il y en a un nettement plus énervant que l’autre. Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre parti pour Andreas.

Un autre point du livre m’a énormément marquée : ils mangent tout le temps, je crois que j’avais faim à chaque fois que je reposais mon livre. Heureusement, je vais pouvoir aller chercher des flûtes et des pâtisseries chez Charlet pour assouvir mes envies.

En conclusion, c’était vraiment une excellente surprise et je me réjouis de lire les autres aventures de l’inspecteur Auer tout en découvrant ma région.