Fantasy, Livres

Le Royaume des dieux – N.K. Jemisin

Couverture du Royaume des dieux

Résumé du Royaume des dieux

Pendant deux mille ans la puissante famille Arameri a régné sur le monde en réduisant en esclavage les dieux qui avaient créé les hommes. Aujourd’hui les dieux sont libres et le temps des Arameri est compté. La jeune Shahar Arameri a juré de faire confiance à Sieh, le dieu imprévisible dont elle est amoureuse. Pourtant son devoir en tant qu’héritière est de protéger les intérêts de sa famille, y compris si cela signifie manipuler et détruire ceux qui lui sont chers. Une mortelle et un dieu, amoureux et ennemis. Shahar et Sieh pourront-ils s’unir contre le chaos qui menace le royaume des dieux ?

Mon avis

Chronique sur le t1

Chronique sur le t2

Alors, est-ce que le Royaume des dieux continue sur la lancée du 2 ou remonte-t-il le niveau? Suspens, suspens.

Sieh, mon tricheur adoré

Pour ce dernier volume, nous suivons les tribulations d’un de mes personnages préférés depuis le tome 1 : Sieh, dieu de l’enfance et Tricheur. Certains diraient que j’ai un faible pour les personnages malicieux à la Loki, je dois admettre que ce n’est pas si faux.

Suivre un dieu m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement et la mentalité de ces derniers. Quand je dis que la manière dont Jemisin écrit des déités est un de ses gros points forts, on le voit encore dans ce troisième volume.

Bref, Sieh se montre être un sale gosse puissant et j’adore, même si au court de l’aventure il perd ses capacités, il n’en devient pas totalement adulte pour autant. Il est jaloux, possessif, change d’avis d’une seconde à l’autre, peut se montrer cruel; il est une incarnation parfaite de l’enfance, montrant que l’innocence ne va pas forcément de pair avec. Bizarrement, je ne me demande pas trop pourquoi le chat est son incarnation animale favorite.

Shahar et Deka : des jumeaux pour un trio

Cette fois, les deux nouveaux protagonistes m’ont tout de suite plu. Contrairement aux deux saucisses (copyright sbire anglais) du tome 2, j’ai apprécié leurs caractère et la manière dont ils évoluaient. Shahar est partagée entre ses sentiments et son devoir d’héritière; Deka est prêt à tout pour aider sa sœur dans sa tâche. Evidemment, la rencontre avec Sieh change complètement leur destin.

Alors oui, on peut parfois trouver la relation du trio étrange, mais dans le contexte du Royaume des dieux, cela passe étonnamment bien. Tout est loin d’être tout beau et tout rose d’ailleurs, se lier avec un dieu amène quelques complications. Mais au final, j’ai été satisfaite de la fin en ce qui les concerne.

Conclusion sur le Royaume des dieux

Hormis le résumé de l’éditeur que j’ai trouvé à côté de la plaque, je n’ai presque rien à reprocher au tome 3. Jemisin est même parvenue à presque excuser le tome 2, notamment grâce au personnage de Glee.

Fin du suspens, j’ai beaucoup aimé ce dernier tome, j’ai retrouvé tout ce que j’aimais dans l’écriture de l’autrice et les personnages sont absolument géniaux, tout comme l’univers qui s’est dévoilé un peu plus. Et si vous le lisez, il faut vous arrêter sur le glossaire de fin !

Retrouvez le Royaume des dieux chez son éditeur

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *