Fantasy, Livres

Le Prieuré de l’oranger – Samantha Shannon

Annotation 2020-03-20 161106

Résumé de l’éditeur

Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille.
La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle…

Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages. Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela.

De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence.

Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil… Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

Mon avis

Si j’ai pris ce livre, c’est tout d’abord pour sa couverture, je l’avoue. Les dragons m’ont toujours attirée et je n’ai pas pu résister à prendre cet ouvrage, surtout que dans toutes les librairies dans lesquelles j’errais, il se trouvait en coup de cœur. Forcément, ça m’a intriguée. Et puis, après une période avec très peu de lectures et le moral bas, j’avais besoin de me prouver que je pouvais lire un pavé. Près de 1000 pages à lire, une lecture peu impressionnante quelques mois auparavant, une montagne à gravir actuellement. Je suis arrivée au bout, même si j’ai un peu ralenti le rythme sur la fin parce que…je ne voulais pas le finir !

J’ai été absorbée dès les premières pages, j’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage d’Ead. Les autres personnages m’ont aussi beaucoup plu, même si j’étais méfiante à propos de Sabran; elle a fini par se trouver une place dans mon cœur tant j’ai apprécié son développement et le dévoilement de sa personnalité. J’adorais ouvrir mon roman chaque soir et retrouver les différents protagonistes. Quant aux antagonistes, ils sont appréciablement détestables. Contrairement à d’autres livres, je n’ai pas eu envie de le balancer contre le mur tant les personnages m’insupportaient. Samantha Shannon sait décrire ses personnages tout en les rendant tangibles. L’histoire et le contexte dans lesquels ils ont vécu donnent du poids à leurs caractères et décisions.

Le Prieuré de l’Oranger m’a également fait voyager de tous les côtés de l’Abysse. L’univers de Tané m’a émerveillée à plusieurs reprises. J’ai voyagé à dos de dragon, d’oiseaux et autres créatures géantes. Pour moi qui adore les dragons, ce livre est une perle (bon même si j’aurais apprécié que les dragons de feu ne soient pas encore une fois des ennemis).

Autre avantage de ce livre : il tient en un seul volume. En fantasy, c’est vraiment appréciable. Nul doute qu’il pourrait y avoir des suites, mais les histoires principales sont résolues.

Point assez rare pour être souligné, j’ai aimé les histoires d’amour présentes. Elles étaient bien écrites sans pour autant prendre trop de place sur l’histoire et on a le droit à une belle relation LGBT, ce que j’ai fortement apprécié.

C’est un ouvrage que je conseille fortement et que je relirai avec plaisir ! Par contre les points communs avec Game of Thrones…à part les dragons, je ne vois pas vraiment ce qu’il y a d’autres. Je trouve que c’est un peu agaçant cette manie de vendre les livres comme des successeurs de GOT.

Vous aimez la fantasy, les dragons, les voyages dans diverses contrées et les personnages bien écrits : foncez pour le Prieuré !

 

 

1 réflexion au sujet de “Le Prieuré de l’oranger – Samantha Shannon”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *