Livres, Thriller

Le Castel des Cascadelles – Alix Avril

Couverture Secrets d'Urbex : Le Castel des Cascadelles

Résumé du Castel des Cascadelles

Que cache le Castel des Cascadelles, manoir ravagé par les assauts du temps ? C’est ce que veut découvrir Joris, jeune youtubeur en mal de sensations.
Sous l’œil des caméras et faisant fi du danger, l’apprenti urbexeur entraîne ses amis dans l’exploration de l’inquiétante demeure. Mauvais pressentiments, troublantes découvertes, la tension monte au sein du groupe. Auraient-ils été trop imprudents ? Rattrapés par un monstre du passé, est-il trop tard pour lui échapper ?

Mon avis

[service-presse]

Tout d’abord, je tiens à remercier Alix Avril de m’avoir proposé son roman en service-presse !

Je vais casser le suspens toute de suite : j’ai adoré ! J’ai en premier lieu apprécié qu’il y ait un avertissement sur la pratique de l’Urbex et le fait que le roman rappelle plusieurs fois que la pratique a beau l’air attrayante, elle reste illégale. Personnellement, je n’en suis pas une grande amatrice.

J’ai immédiatement plongé dans le roman, j’ai aimé que l’on découvre les routines des protagonistes et qu’on apprenne à les connaître avant de tomber dans le suspens pur. L’autrice sait également garder assez d’information sur eux pour les distiller au long du livre. L’alternance entre le présent et le passé rend l’écriture addictive, on a envie d’en savoir plus, de comprendre le mystère qui se cache derrière le Castel des Cascadelles.

Au départ, j’ai été un peu méfiante du personnage de Joris, de crainte qu’il soit un streamer cliché, mais j’ai vite constaté que l’autrice maîtrisait son sujet et je l’ai trouvé crédible. Cependant, j’avoue que je l’apprécie moins que les autres membres de la bande surtout par rapport à sa relation avec Alicia. J’ai d’ailleurs trouvé un peu dommage la fin entre eux, car à la place de la jeune femme, j’aurais fait le choix contraire. Alicia est un personnage que j’apprécie beaucoup et selon moi, elle mérite mieux. J’ai adoré son imagination, ses envies créatives, la manière dont elle se plonge dans l’art. A tel point que j’avais envie de voir en vrai ce qu’elle réalisait.

J’ai également eu un coup de cœur pour le personnage de Camille, je trouve sa construction fascinante. Derrière sa façade de glace, elle cache beaucoup de fêlures : son parcours d’étude imposé par ses parents, sa blessure, l’ombre de son jumeau Baptiste. D’ailleurs, leur relation est intéressante, à la fois un amour-haine qu’il me semble avoir rarement lu. Et puis, il faut avouer que Baptiste est un peu trop parfait, mais ce n’est pas gênant. Quant à Chloé, elle m’a beaucoup touchée également. Et c’est là que je me rend compte qu’un des points du livre démontre que la famille n’est pas toujours tout beau tout rose.

En effet, que ce soit le passé ou le présent, le livre nous montre des familles dysfonctionnelles, toxiques au point de rendre certains personnages fous et traumatisés. On y voit le poids des secrets, la toxicité de certains parents. On voit comment ils tentent de s’en sortir, certains de manière tordue. Évidemment, cela affecte aussi le fonctionnement de la bande. Ils ont beau être une sorte de famille, les non-dits sont légions.

Au final, le Castel des Cascadelles est une excellente surprise. L’histoire est prenante, le suspens bien géré, on est dans ce manoir hanté par le passé et les secrets. Les personnages sont très réussis. La plume est prometteuse et je me réjouis de lire d’autres livres d’Alix Avril !

Retrouvez le livre sur Amazon

 

1 réflexion au sujet de “Le Castel des Cascadelles – Alix Avril”

  1. Jolie chronique !
    C’est amusant, j’ai aussi adoré ce roman, pour les mêmes raisons, mais je n’ai pas aimé les mêmes personnages.
    Joris est mon préféré malgré (ou à cause de ?) ses faiblesses et Alicia -ne le répétez pas à Alix Avril ;- ben … bof pour moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *