Fantasy, Livres

L’anneau sigillaire – M. Seimila

Couverture Elzéa, tome 1 : L'anneau Sigillaire

Résumé de L’anneau sigillaire

Le jeune Lilian du clan des obscurs a disparu à l’aube de sa transition alors qu’il allait passer de novice à vampire adulte. Dans le même temps, une vague de terreur s’abat sur la cité mythique d’Elzéa. Le carnage sanglant oblige le clan à lancer la Chasse afin d’éliminer la menace qui pèse sur l’ensemble des communautés surnaturelles. Mais leur recherche va aboutir sur une découverte terrifiante qui menace tous les vampires.

Que deviendra la cité si les vampires disparaissent, eux qui sont les gardiens des frontières d’Elzéa ?

Mon avis

[service-presse]

Tout d’abord, je tiens à remercier l’autrice de m’avoir proposé ce livre en service-presse.

Je suis plutôt une grande amatrice de littérature vampirique, je me réjouissais donc de commencer ce premier livre, assez court, de la saga d’Elzéa. Hélas, la rencontre ne s’est pas faite, en tout cas avec L’anneau sigillaire.

Le format court

A mon humble avis, c’est dans le choix de ce format que réside le principal problème. J’ose faire l’hypothèse que ce qui coince est le fait que nous soyons plongés dans un monde dont il nous faut comprendre les règles et le fonctionnement. Clairement, j’avais de la peine à suivre à certains moments. Je subissais un trop plein d’informations qui ne faisait pas forcément de sens pour moi. Peut-être aura-t-il fallu transférer ces informations avant le commencement de l’histoire, comme on trouve parfois dans les ouvrages de fantasy, afin de présenter ce monde.

Lorsque j’ai réussi à mieux saisir ce montre, je me suis laissée prendre par cette enquête et je dois avouer que j’étais un peu frustrée que ça se termine déjà.

Romance, mon (dés)amour

Un autre point qui m’a fait un peu grincer des dents, vous vous en doutez, est la présence trop importante de la romance au sein de L’anneau sigillaire. Les deux protagonistes de la principale m’ont rapidement agacée, ils étaient omniprésents et je trouvais que leur romance ne faisait pas du tout avancer l’intrigue. C’était un peu fatiguant de suivre leur « je t’aime, moi non plus ». Clairement, si leurs passages avaient été remplacé par plus de contexte, j’aurais plus apprécié ma lecture.

Conclusion sur L’anneau sigillaire

Moins de romance, plus d’explications; je crois que je ne peux pas résumer différemment mon ressenti à la fin de cette lecture. C’est bien dommage, parce que l’avant-goût du tome 2 me donne bien envie de jeter un oeil à la suite.

Retrouvez le livre sur Librinova

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *