Jeux vidéo

Erica : un thriller interactif

le-thriller-interactif-erica-ballotte-entre-prouesse-et-paresse-964772ee__w854

Résumé

Entrez dans un univers ténébreux et dangereux de meurtre et de cultes dans ce thriller interactif avant-gardiste, exclusif à PS4, qui vous invite à pénétrer dans le monde du jeu et à prendre le contrôle du récit.

Mon avis

Le jeu étant gratuit durant un des mois récents, il s’est donc retrouvé sur notre PS4. Mon compagnon a été le premier à jouer tandis que j’étais occupée à retravailler mon île sur Animal Crossing. Cependant, je n’ai pas pu m’empêcher par être intriguée par ce qui se passait dans Erica. J’ai tenté tant bien que mal de ne pas trop suivre afin de pouvoir profiter de mon propre chemin. Chose que j’ai faite dès le lendemain.

Tout d’abord, j’ai trouvé que la mise en scène était assez bien faite, les actions et transitions étaient assez réalistes. L’histoire est assez courte pour qu’on ne se lasse pas de faire trop de choix et l’écriture nous pousse à vouloir recommencer pour tester d’autres embranchements. Il y a un petit côté Black Miror dans la mise en scène et on flirte parfois avec le paranormal.

Certains acteurs manquent hélas de charisme ou en font parfois des tonnes. Les personnages sont assez vides et manquent de profondeurs, difficile de s’y attacher ou de se sentir concernée par leur histoire. Même Erica est assez insipide, ce qui est dommage. Certains twists du scénario rattrapent un peu le jeu d’acteur, mais j’ai quand même eu de la peine à me sentir impliquée envers eux.

Ayant dû jouer avec le pad de la manette de la PS4, ce n’était pas très pratique pour choisir ses actions. Il est cependant possible pouvoir jouer depuis son téléphone en transformant sa PS4 en borne wifi, mais c’était impossible pour moi.

C’était cependant une expérience intéressante et je suis malgré tout curieuse de tester les prochains embranchements. Mais clairement, je suis contente d’avoir pu en bénéficier gratuitement avec le PSN+. Je suis mitigée parce que j’ai apprécié une partie de ce jeu, mais ses défauts finissent quand même par prendre le dessus avec le recul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *