Livres, Thriller

Chardon chéri – Yasmina Behagle

Couverture de Chardon chéri

Résumé de Chardon chéri

Alors que son mariage ne tient plus qu’à un fil et que son éditeur attend le manuscrit de son prochain roman, Robin Vallard, jeune auteur parisien, décide de faire ses valises. Direction Nogaro dans le Gers, là où vit sa mère. Ville de son adolescence, ville de l’insouciance, ville qui lui permet de fuir de trop lourdes responsabilités. Prêt à se remettre d’aplomb et à chercher l’inspiration, il ne pensait pas la trouver dans la disparition de sa petite amie d’alors. Et pourtant, tout le village n’a que le nom de Nour à la bouche. Avide de vérité, il plonge dans le passé pour déterrer les secrets qui ont émaillé les quinze dernières années. Y parviendra-t-il ? Et surtout, en sortira-t-il indemne ?

Mon avis

[service-presse]

Pour commencer, je tiens à remercier l’autrice de m’avoir proposé son roman en service-presse!

J’ai eu peur

J’avoue, je me suis un peu faite avoir au début du roman. Quand j’ai lu le prologue, je me suis demandée dans quel livre j’étais tombée avant de comprendre où l’autrice voulait nous emmener. J’ai poussé un ouf de soulagement intérieur lorsque Chardon chéri a vraiment débuté.

Alors bon, vous vous doutez bien que je n’ai pas eu peur qu’au début, c’est un thriller après tout. Le rythme est bien maîtrisé, on s’installe tranquillement avec Robin dans cette petite ville, on guette les rumeurs sur la disparition de Nour; puis tout s’accélère. J’ai un peu stressé pour les personnages, mais c’est le stress agréable que j’aime lire. Chapeau pour le coupable inattendu d’ailleurs !

Les secrets ont la vie dure

Bien que parsemé d’une enquête, Chardon chéri est surtout un retour aux sources pour son protagoniste, pas des plus agréables il faut bien l’admettre. Cohabitant avec sa mère, on découvre une relation mère-fils faite de non-dits, malgré l’amour qu’ils se portent. Ils ont quelques sales abcès à crever et on sent toute la difficulté d’en parler.

Et bon sang, qu’est-ce qu’il peut y avoir comme secrets dans cette petite ville. On est dans le cliché « Tout le monde se connaît, tout le monde sait, mais personne ne dit rien », tellement réaliste que je ne parviens pas à m’en agacer. Enfin si, je m’énerve contre les personnages, mais pas contre ce cliché. Cela rend les personnages réels, ancrés dans le monde.

Conclusion sur Chardon chéri

J’ai passé un moment très sympathique, mais je n’arrive pas à déterminer si j’apprécie Robin ou non, ses réactions m’ont parfois dérangées. Et clairement, je ne lirai pas son Colocation indécente… Heureusement qu’il y a des personnages comme Lise pour contrebalancer le protagoniste. Comme je l’ai écrit plus haut, j’ai été très surprise du coupable. Et malgré mes réticences sur Robin, je suis assez curieuse de connaître la suite de ses aventures.

Chardon chéri sur Babelio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *