Livres, Réflexions

Cessons de critiquer les lecteurs de versions traduites

apprendre cahier ecole etudiant
Photo de Kaboompics .com sur Pexels.com

C’est un débat que je vois souvent revenir que ce soit pour le cinéma, les séries et bien sûr les livres. Je vais m’attarder plus particulièrement sur le cas des ouvrages, pour le reste, il y a Mister Fox sur Youtube.

Tout d’abord, je l’avoue, j’ai été une pro VO. J’ai évidemment aussi jugé ceux qui ne prenaient pas la peine de lire en VO alors qu’ils avaient le niveau pour le faire. On est tous idiot à des moments. Je lis l’anglais avec une certaine fluidité, j’ai peu besoin de regarder des définitions dans un dictionnaire tout en étant loin d’être bilingue. Sans compter qu’il y a un certain de sentiment de supériorité entretenu par les réseaux et l’entourage à lire en VO.

Un jour, le gentil combo dépression + burn-out m’est tombé sur la figure. Pendant près d’une année, je n’ai presque pas lu. J’ai fini par pouvoir remonter la pente et enfin ouvrir des livres en français comme en anglais. Et là, je me suis aperçue que lire en anglais m’épuisait et me demandait une concentration que je n’avais pas forcément reconstruite. Afin de préserver ma santé mentale en attendant d’aller mieux, j’ai préféré passer principalement par les traductions. J’ai lu deux livres en anglais depuis le début de l’année et c’est tout. Je lirai peut-être le Prieuré en anglais un jour si je m’en sens la force, parce que j’ai envie de le découvrir en VO. Mais voilà, je ne me force plus.

Alors oui, ça m’agace quand je vois sur les réseaux des gens se moquer des lecteurs de VF, ça m’agace d’avoir été aussi intolérante et d’avoir dû passer par une mauvaise période pour me rendre compte qu’il fallait laisser les gens tranquilles (oui, c’est absolument idiot, je sais). Vous avez envie de lire en VO ? Soit, faites-le, tant mieux pour vous. Mais je ne pense pas que ce soit utile de vous gausser sur les réseaux d’être de meilleurs lecteurs/de meilleurs fans pour cette raison. Il y a déjà assez des guéguerres dans les fandoms sans en rajouter avec la langue de lecture. Et puis, vous ne savez pas forcément ce qui poussent les gens à préférer la VF à la VO; ils n’ont pas à se justifier, ni à être moqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *