Jeux vidéo

Animal Crossing New Horizons

h2x1_nswitch_animalcrossingnewhorizons_image1600w

Résumé de l’éditeur

Avec la formule Évasion Île déserte, une nouvelle vie d’insouciance vous attend dans votre petit coin de paradis à vous, oui oui !

Je suis sûr que ça va vous plaire ! Regardons ça de plus près…

Mon avis

En ces temps de confinement (oui, c’est original, n’est-ce pas?), les jeux vidéo sont une fenêtre d’évasion, ce qui est également le cas des livres, mais là n’est pas le sujet… Pardon, je m’égare! Donc quel meilleur moyen de s’évader que de partir sur une île déserte où tout est à bâtir au nom du sacro-saint capitalisme ! pour notre bon plaisir afin de créer un endroit convivial qui nous ressemble.

J’avais découvert Animal Crossing sur la Nintendo DS, jeu auquel j’ai rapidement été accro et que j’avais adoré. Autant dire que j’attendais avec impatience l’arrivée de la suite de la licence sur Switch. Ainsi donc un beau jour de mars, me voilà arrivée sur une île déserte où tout est à construire.

Immédiatement, j’ai trouvé le jeu beau et accueillant, j’ai vite retrouvé les habitudes que j’avais acquises dans l’ancien jeu tout en m’habituant aux nouveautés que New Horizons proposait. A ma plus grande surprise, je me suis retrouvée à adorer le bricolage et la personnalisation des meubles. J’ai retrouvé avec plaisir la pêche et la capture d’insectes, mais si je suis peu douée pour évaluer les distances pour attraper ces bestioles. J’étais également contente de retrouver les personnages de l’ancien jeu, dont l’inénarrable Tom Nook et Thibou. Le voyage sur des îles mystères est également très agréable, notamment pour la récolte de ressources. J’ai également pu visiter l’île d’une amie, dont l’accès est facile.

Pour les points négatifs, je trouve ennuyant que certains outils aient une durée de vie limitée, même si je comprends l’intérêt derrière cela, et la taille de l’inventaire (même agrandi) est encore un peu petite à mon goût. Je suis également moyennement fan des notifications que m’envoie le NookPhone tous les trois pas, il serait agréable que l’on puisse régler certains paramètres. Je suis aussi frileuse quant à l’idée d’être obligée de payer l’abonnement Switch Online afin de pouvoir me rendre sur les îles de mes amis.

A part ces détails, c’est un jeu reposant et agréable, qui laisse une place à la créativité notamment dans la création de motifs perso entre autre pour les habits. Je me suis déjà sentie d’humeur styliste et me suis lancée dans la création de robe, la prise en main de l’atelier est facile et assez instinctive. New Horizons est également un jeu très positif où le pire qui puisse vous arriver est de vous faire piquer par une guêpe ou assommer par une tarentule (l’arachnophobe en moi apprécie peu ce dernier point).

Sur ce, je retourne m’atteler à remplir mon musée (et payer mon prêt immobilier… oui des choses ne changent pas).

Et si au cas où vous souhaitez visiter mon île ou que je visite la vôtre, n’hésitez pas à me faire signe !

 

2 réflexions au sujet de “Animal Crossing New Horizons”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *